La Bretagne est une des régions où les usages du Dossier Communicant de Cancérologie sont les plus importants avec plus de 150 000 patients en base et plus de 2700 Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (RCP*). Nouveau projet d’envergure pour 2017, le déploiement d’un outil qui rassemblera l’ensemble des RCP de la région, tumeurs solides et hématologie.

Une instruction ministérielle du 13 novembre 2013 (mise à jour le 5 avril 2016), décrit le système d’information cible du Dossier Communicant de Cancérologie (DCC) que chaque région est tenue de mettre en œuvre avant la fin de l’année 2017.

Avec un taux d’informatisation des RCP* de cancérologie de 100% depuis plusieurs années déjà, la Bretagne fait partie des régions où les usages du DCC sont les plus importants :

  • Plus de 150 000 patients dans la base de l’outil actuel,
  • Plus de 2700 RCP organisées chaque année.

Toutefois, les outils utilisés jusqu’alors ne répondaient pas intégralement aux exigences fixées par cette instruction (production du Plan Personnalisé de Soins, alimentation et consultation du Dossier Médical Partagé…) et à l’évolution des besoins métiers.

Un service qui centralise 100% des RCP de la région

Le GCS e-Santé Bretagne a lancé en 2016, avec la participation active de très nombreux membres de la communauté de cancérologie de la région, un appel d’offres visant à acquérir une solution logicielle conforme à cette cible nationale et avec une couverture fonctionnelle importante : récupération des données de diagnostics, organisation et tenue des RCP, interface avec l’annuaire des essais cliniques, génération et diffusion du compte-rendu RCP intégrant la proposition thérapeutique, communication en messagerie sécurisée avec les acteurs de la prise en charge, alimentation du Dossier Médical Partagé… permettant d’améliorer la prise en charge des patients.

Ce marché a été attribué à la société Inovelan et son outil WebDCR suite à la délibération au mois de décembre 2016 du Comité de Pilotage régional composé de l’ARS Bretagne, du réseau régional de cancérologie Oncobretagne, de représentants des réseaux territoriaux de cancérologie, de représentants d’utilisateurs et du GCS e-Santé Bretagne.

L’année 2017 sera consacrée à la mise en œuvre de ce nouvel outil qui centralisera 100% des RCP de la région (tumeurs solides et hématologie) et à la bascule des données depuis les solutions historiques vers ce nouveau DCC. La bonne marche de ce projet d’envergure n’est possible que par la totale implication de la communauté à chaque étape.

Contact projet : pierre.barel@esante-bretagne.fr

Télécharger la fiche projet


* RCP de cancérologie : réunions de concertation pluridisciplinaires lors desquelles sont décidées les prises en charges de patients atteints de cancer. Une RCP à visée diagnostique ou thérapeutique doit se faire en présence d’au moins 3 médecins de spécialités différentes permettant d’avoir un avis pertinent sur toutes les procédures envisagées.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn