dsc_0006La mise en œuvre en avant-première du Dossier Médical Partagé (DMP) dans les Côtes d’Armor est lancée. Avec 8 autres CPAM* en France, la CPAM des Côtes d’Armor démarre l’expérimentation de la nouvelle génération du DMP dans le département.

Véritable carnet de santé numérique, le Dossier Médical Partagé est un outil au service de la coordination des soins. Comptes rendus d’examens de radiologie, de biologie, d’hospitalisation, connaissance des traitements suivis, allergies,… le patient pourra accéder à toutes ses données de santé et les partager avec son médecin traitant et les professionnels qui le suivent, y compris à l’hôpital. Avec la possibilité de créer lui-même son DMP, le patient prend la main sur son suivi de santé.

Relancé par la Loi de Santé de 2016, le déploiement du Dossier Médical Partagé est confié à l’Assurance Maladie. Avec l’appui de son réseau et son expérience dans le déploiement de téléservices, l’Assurance Maladie bénéficie d’atouts pour favoriser la réussite de ce déploiement sur le territoire. Les nouvelles fonctionnalités du Dossier Médical Partagé doivent également plébisciter son usage :

  • la création par le patient lui-même, pour le rendre acteur du suivi de sa santé,
  • l’alimentation hebdomadaire avec les données de remboursements de l’Assurance Maladie sur les 12 derniers mois, pour garantir un premier contenu au DMP,
  • une connexion par le professionnel au DMP depuis son logiciel métier, pour simplifier sa pratique.

Avec l’appui de l’ARS Bretagne et du GCS e-Santé Bretagne, la CPAM accompagne les professionnels de santé et les établissements dans la mise en œuvre du DMP sur le terrain. Ils sont les  partenaires incontournables de la réussite de cette expérimentation en Côtes d’Armor.

*Amiens, Bayonne, Besançon, Clermont-Ferrand, Créteil, Strasbourg, Toulouse, Tours.

Télécharger le dossier de presse complet

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn